monocycle.info

Le site du monocycle en France

Monobasket à Bron : le tournoi de noël

Rédigé par Gingo Aucun commentaire

Bong, bong, c'est le doux bruit du ballon de monobasket qui rebondit, notamment ce week-end de mi-décembre, à Bron à côté de Lyon. A la période ou chacun achète ses cadeaux de noël, prépare son foie, et réfléchit aux menus des réveillons, il faut bien se changer les idées ! Et pour cela, il y a le tournoi de monobasket de Bron ! Résumé.

Bong, bong, c'est le doux bruit du ballon de monobasket qui rebondit, notamment ce week-end de mi-décembre, à Bron à côté de Lyon. A la période ou chacun achète ses cadeaux de noël, prépare son foie, et réfléchit aux menus des réveillons, il faut bien se changer les idées ! Et pour cela, il y a le tournoi de monobasket de Bron ! Résumé.

Douze places ouvertes dans ce tournoi, douze équipes présentes. Il va y avoir du sport !

Le woom, chocolat au piment !

Quand on essaie de les manger, ça picote ! L'équipe tient la route, ne perd pas. Jamais. Ou presque jamais. Et si c'était cette fois-ci ? Les woom alignent également une équipe deux (chocolat piment doux) et une équipe trois (ils ont oublié le piment, mais il reste quand même une pointe de wazabi).

Cycl'Ass, chocolat suisse

Le chocolat suisse est un chocolat de qualité, soigné, et appliqué. Capable de beau jeu, et de folie. C'est un chocolat de grande taille, habile sous le panier ! Il est capable de se comparer à tous les autres chocolats, à son avantage, tout comme cette équipe peut le faire avec les autres participants.

Anim'à fond, le petit praliné

Petit, vif et sucré, rapide et habile ! Le praliné d'Orléans joue au monobasket avec brio et vivacité. Il sait qu'on le regarde progresser, alors il s'applique, s'applique et s'applique encore ! Il peut bien sûr monter sur le podium, même si certains jury le dise parfois trop sucré.

Rennes monostars, chocolat caramel au beurre salé

Les bretons ont du talent, beaucoup de talent. Et ils progressent brillamment, ils ont même remporté le tournoi de Rennes ! Reste que parfois, le sel de guérande domine trop le goût du chocolat, et c'est la catastrophe ! Une fragiltié passée qui ne les empêchera pas de courir au succès dans ce tournoi !

Wheel frites, chocolat belge

En coulis sur une gaufre bruxelloise, ou en simple chocolat à déguster. Le chocolat Belge assure une belle qualité collective, mais manque parfois de folie. Rapide, efficace, c'est un chocolat dont le goût perdure pendant longtemps quand le succès est au rendez-vous.

Monogygotes, chocolat goût canelé

Dans un canelé, il y a des hauts, et des bas. Les monogygotes sont capables de sortir le gros match comme de stagner dans le creux de la canelure. En chocolat, ça se marie pas mal, c'est surprenant, alors attention aux bordelais !

Troubadours, chocolat choucroute

Les Troubadours adorent le sucré salé. Ca passe mal pour les autres, mais eux aiment. Quelques armes fatales à mi-distance leur permettent d'être à flot, toujours dangereux, mais l'équipe présentée ce week-end manque de pêche et de vivacité. La choucroute, c'est meilleur sans chocolat.

Flip flap, chocolat nougatine

Le chocolat flip flap est plein de surprises, après le goût chocolat, on trouve la nougatine, savoureuse. L'équipe est pareil, au premier abord, rien de méchant et bim, petite manchette derrière le cou et les voilà devant ! Méfiez vous de la nougatine.

Roule ta Bille, chocolat aux champignons de Paris

On ne dirait pas comme ça, mais ça colle bien. Si si. En poussant fort, bloquant la narine droite et fermant l'oreille gauche. Les Roule Ta Bille sont des petits rigolos, comme leur chocolat, mais méfiez-vous des mycoses innatendues : la composition n'est pas toujours celle qu'on croit, et les champignons, ça éclot vite !

MonO'Gre, chocolat à la violette

Moi j'aime pas les fleurs. Mais bon, la violette, ça sent bon ! Et les MonO'Gre ils sont cools ! Le plaisir du jeu avant tout ce week-end, pour un chocolat récent sur le circuit, qui a encore tout à apprendre.

 

Pour voir tous ses assortiments chocolatés et bien d'autres, rendez-vous à 9h samedi à Bron, halle des sports numéro 2 de l'université, rue Paul Langevin, début des matchs à 10h, et dimanche de 9h à 14h.

 

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article